03/07/2012

Spécialisation

Une question qu'on me pose souvent concerne la spécialisation : faut-il débuter une carrière en tant que traducteur spécialiste de certains domaines ou d'abord développer son expérience et ses compétences, en vue de se spécialiser par la suite ?

Il existe souvent trois scénarios :
  1. Le profil d'un traducteur l'amène à se spécialiser dès le début de sa carrière. Un traducteur sortant d'un cursus littéraire aura tendance à privilégier les traductions littéraires ou créatives.
  2. Un spécialiste d'un domaine qui se lance dans une carrière de traduction aura déjà un ou plusieurs diplôme(s) dans sa spécialité à son acquis ; il jouira souvent d'années d'expérience concrète dans un domaine particulier et sera mieux habilité à manier la terminologie correspondant à sa spécialité.
  3. Au fil de sa carrière, le traducteur se spécialise dans de nouveaux domaines, développant ainsi de nouvelles connaissances et compétences (que ce soit par le biais de formation professionnelle continue, de lectures et de recherches, voire de centres d'intérêt).
J'étais personnellement persuadée, tout au long de mes études d'Anglais, que je deviendrais traductrice littéraire. Aujourd'hui, s'il m'arrive souvent de traduire des textes littéraires, je ne passe pas mes semaines à traduire des livres.

Mes domaines de spécialisation sont : traductions certifiées de documents officiels, juridiques et médicaux ; marketing ; médias/art/culture ; tourisme ; transcréation (traduction et adaptation culturelle), notamment de CV et documents relatifs à l'emploi.

Par souci d'élargissement de mes compétences professionnelles, j'ai accepté de traduire des textes qui sortaient de ma spécialité (... pour finir par devenir de nouvelles spécialités !) : environnement ; assurance ; politique de l'entreprise ; commercial etc.

Cette année, j'ai suivi un cours de Psychologie en ligne à l'Université de Yale et reçu des formations dans diverses domaines (par exemple l'égalité et la diversité) et je me sentirais tout à fait apte à traduire ces domaines, que je connaissais pourtant peu au début de ma carrière.

Quoi qu'il en soit, ma règle d'or est de toujours consulter le document à traduire au préalable. S'il ne s'agit pas de l'une de mes spécialisations mais que je me sens capable de traduire ce domaine, c'est un défi. 
S'il s'agit par contre d'un texte très technique, c'est un risque que je ne prends pas et je peux souvent recommander un collègue spécialiste.

Why choose me

Professional linguist with 13 years' experience
Translator, teacher & interpreter since 2004
Member of the Chartered Institute of Linguists
Member of the International Association of Professional Translators & Interpreters

Translation experience
Certified translation of official documents:
- birth/marriage/divorce certificates
- diplomas, transcripts & references
- legal/medical/insurance documents
Academic articles/literary essays
Business/marketing communications
CRM software

Interpreting experience
Court hearings
Medical and work-related
Edinburgh International Film Festival 2010
Arts/cultural events
'Fixer' for French TV

Teaching experience
Language assistant at prestigious Fettes College
Teacher at 3 leading UK universities
Organised a T&I workshop

Qualifications
First degree in English Studies
MSc in Translation Studies
Professional Graduate Diploma In Secondary Education (French & Spanish)